Prise illégale de visibilité.


Semester spring
Dates

22-23-24 feb. 2016

ECTS 3 ou 6 selon contrat semestriel
Kunsthochschule
Universität / Haute Ecole
HEAD-workmaster
Website http://www.workmaster.cc/noise/index.php?id=100
Teacher Jeanne Gillard et Sophie Lapalu
Contact email
for student applications
roxane.workmastergeneva@gmail.com
Content description

"L'intrusion est le fait pour une personne ou un objet de pénétrer, dans un espace défini où sa présence n'est pas souhaitée. La notion d'intrusion suppose qu'il existe une volonté de réserver l'accès à des personnes, des ressources physiques ou logiques, à certaines personnes désignées."
⚑ De Adrian Piper, Untergunster en passant par André Cadere, la figure de l'intrus.

 

Adrian Piper, en 1969, se rend au Metropolitan Museum en mâchant du chewinggun et en faisant exploser les bulles jusqu'à ce que son visage en soit couvert ( Catalysis IV). André Cadere, à partir de 1972, dispose ses
"barres de bois rond" dans les expositions à l'insu des galeristes. Untergunster, collectif anonyme clandestin basé à Paris, occupe illégalement, la nuit, le Panthéon, afin de remettre en état de fonctionnement son horloge Wagner datant de 1850 (2005-2006).

 

Du militantisme culturel aux actions performatives, la figure de l'intrus perturbe le fonctionnement bien rodé des institutions comme de l'espace public et transforme une situation subie en une dont il a la maîtrise.
De l'hyper visibilité à l'action clandestine, infiltrer de manière illégale un espace est un acte politique appelant une véritable prise de conscience des marges de manoeuvres dont disposent les artistes, comme des mécanismes de production et de diffusion de l'oeuvre d'art. Le workshop "Prise illégale d'engagement" se
propose d'appliquer littéralement ce postulat en invitant les étudiants à élaborer des stratégies de piratage, d'infiltration, de détournement des espaces normés- publics ou privés- stratégies entendues comme autant de possibililité de création. Sortir des espaces habituels de l'art ou ne pas attendre d'y être invité, se déjouer
des codes de normalisation et de légimation. Autant d'enjeux pour un artiste contemporain qu'il se doit sans cesse de réévaluer. Nous réfléchirons sur la nécéssité et la possibilité de retranscrire ces actes; comment en permettre l'appréhension par un spectateur ?

PROGRAMME 3 JOURS
J+1
.Présentation d'artistes majeurs de la critique
institutionnelle et des actions dans l'espace
public.
.Réflexions sur les enjeux de la société de
surveillance telle que définie par Michel
Foucault et la nécéssité de l'action secrète.
.Historique du militantisme au cours du XXème
et XXIème siècles.


J+2
.Réalisation des pièces
. Rendez-vous collectif et individuel


J+3
.Travail collectif sur les rendus.
. Réflexion sur les enjeux de la révélation: doiton
ou non révéler son intrusion ? Comment ?
Auprés de qui ?

Remarks

meeting monday 10am

HEAD - boulevard helvétique 9

room R09